La super astuce pour fabriquer ses pelotes

Quand vous revenez d’une journée de chasse au fil pour votre super pull loose soit 1200 m de fil sous forme d’échevaux, comment faites-vous pour les transformez en pelote sans passer un temps fou ?

FALLAIT Y PENSER !!!

  • un rouleau en carton (papier toilette, sopalin…)
  • une batteuse électrique (!!!)

… et y a plus qu’à laisser faire !! De quoi mourir moins bête même si on mourra quand même dixit Professeur Moustache XD !

Belle journée à toutes et à tous !!!

 

Publicités

Coup de coeur – la broche Pica Pau

Comment résister au charme de la broche Petit Renard signé Yan Schenkel, créatrice de l’univers très original de Pica Pau ?  … Personnellement, j’ai po pu !!!

 

Sally-brindefille- crochet - petit renard picapau.png

 

  • Matériels utilisés  : Acrylique gris clair (Impact – Phildar) et restes équivalents en couleur noir et crème – crochet 4mm
  • Dimensions finies : 15 x 10 cm ( une vrai carte postale ^^’)
  • Temps de réalisation : environ 40 min ( c’est parfait !! )

 

Le modèle étant en espagnol et en anglais, voici l’équivalence des abréviations clés anglais-français si le coeur vous en dit !  © Modèle gratuit :  Broche Renard Pica Pau / Site officiel Pica Pau

  • Round 1 : 5SC ring = débuter un anneau magique de 5ms  (vidéo # anneau magique)
  • SC = maille serrée (ms)
  • Inc ou increase = augmentation donc 2 ms crochetées au même endroit
  • Dec ou  decrease 1 (SC 2 together ) = 1 diminution donc 2 mailles du rang précédant travaillées ensemble
  • Slst ou Slip Stitch : : maille coulée (mc) pour fermer
  • Sts : maille

 

Bon crochet !!! 🙂

 

Habillez vos paniers et corbeilles

 

De la vitamine pour dynamiser un objet du quotidien !

 

© Lilou et Stitch

Une merveilleuse idée de Lilou !! Simple, rapide et efficace !

Le principe est applicable sur tout type de support, J’❤ ! !!

Et voilà ma corbeille à papier qui s’est refaite une beauté (matériel utilisé : fil coton rose fuschia , crochet métal en 3m,  fils acryliques de 3 à 5mm pour les pompons.)

 

sallybrindefille_corbeille_bordure_crochet2.jpg

 

sallybrindefille_corbeille_bordure_crochet

 

Il me reste à ajouter encore quelques pompons fabriqués aux doigts. C’est une méthode qui permet d’en faire de toutes les tailles mais comme  je n’aurai pas le temps de préparer un tuto, voici une vidéo (© Slanelle L.) que je trouve TOP !!!

Quelques conseils :

  • pour un gros pompon : faire le tour de l’ensemble de la main (1/3 voire 1/2 pelote, faut que ce soit généreux sinon le pompon est tristoune)
  • pour un moyen : l’index, le majeur et l’annulaire ensemble
  • pour un petit : l’index et le majeur suffisent, faites un maximum de tours (un gros boudin; au passage, faut pas que vos doigts deviennent bleus non plus !!)
  • vous pouvez écarter les doigts plus ou moins, ce qui vous permettra d’avoir des tailles intermédiaires
  • utilisez une paire de ciseaux à tissus, ça coupera mieux !
  • puis taillez vos brins de façon à avoir un résultat uniforme

 

 

Si vous préférez obtenir des pompons de taille équivalente, testez la méthode de la fourchette  ( vidéo © PRIMA )

 

 

Encore merci Lilou !!!

Vive les matriochka ! (Part.4)

Le point sur notre session en groupe « poupée russe » !!

Hé bien…  XD  nous avons … comment dire  … papoté, rit, et refait le monde du crochet !!! Nous nous sommes régalées de magazines (MERCI Marta !!!!) et de galette à la frangipane (MERCI Mr D). Donc, en fait, on n’a pas fait d’assemblage ni de broderie ensemble, ni finaliser grand chose XD

Il y a des modèles qui avancent, d’autres qui se commencent : Lilou et Marta en sont quasiment à 2 sur 3 et moi 1,05 (LOL),  et pour Safiya qui nous a rejoint, c’est le démarrage.

Une remarque générale : il faut vraiment faire attention au texte.

Parfois ( et peut-être est-ce  liée à la traduction ?), il y a ce que je vais appeler des maladresses qui peuvent rendre l’exécution pénible pour les grands débutants.

Et pour les plus chevronnés, il ne faut pas hésiter à faire l’impasse sur certaines indications pour un résultat équivalent ou plus heureux.

Par exemple, nous sommes d’accord toutes les trois, qu’il vaut mieux travailler tout le temps en spirale, avec un marqueur, quelques soient les modèles pour une finition propre et lisse, avec un minimum d’effets malheureux d’autant plus inesthétiques quand on n’a pas l’habitude du travail en rond en fermant les rangs.

De plus, les filles ayant bien avancé, ont relevé quelques incohérences dans d’autres parties du texte.

Du coup, on regroupera tous nos conseils, et si vous vous lancez avant et que vous coincez, n’hésitez pas à nous solliciter ;D

Ça commence à faire une jolie bande de copines !!! ^^

 

 

Projet :  Vive les Matriochka (part.1 – part.2 – part.3)
(Références : Mollie Makes – chez Marabout Ed. / Auteur du modèle : Cara Medus – quelqu’uns de ses tutos gratuits  en ligne :couverture de petits losange / habillage de dossier de chaise /petits galons )

 

Vive les Matriochka ! (part.2)

C’est décidé, ma Pétrouchka sera blonde !!  Encore quelques broderies à prévoir avant l’assemblage définitif – programmé fin de la semaine avec Marta et Lilou et Stich  !!

Phase de pré-assemblage :

Matriochka - Mollies Makes

Projet :  Vive les Matriochka (part.1)
(Références : Mollie Makes – chez Marabout Ed. / Auteur du modèle : Cara Medus – quelqu’uns de ses tutos gratuits  en ligne : couverture de petits losange / habillage de dossier de chaise / petits galons )

Vive les matriochkas ! (part.1)

Et hop ! La bibliothèque se complète avec le Mollie Makes Crochet, version française aux éditions Marabout.

Sally_brindefille_Couverture_Mollie Makes.jpeg

 

Et dedans il y a pleins de trésors !!! ^^

Avec Marta et Lilou et Stitch , on s’est lancé dans la réalisation des poupées russes de Cara Medus ! Voilà la plus petite d’une série de 3 en cours de réalisation … à suivre ^^ !!

 

 

Phase de construction de la tête :

sallybrindefille_mollie_makes_poupée_russe4.jpg

 sallybrindefille_mollie_makes_poupée_russe3
(Références : Mollie Makes – chez Marabout Ed. / Auteur du modèle : Cara Medus – quelqu’uns de ses tutos gratuits  en ligne : couverture de petits losange / habillage de dossier de chaise / petits galons )

Une nouvelle année, de nouvelles expériences !!

La teinture végétale, on s’y met ?

Vous avez tous entendu parler de cette astuce qui consiste à  teindre un napperon avec du café ou du thé pour obtenir des tons de beige ou de blanc cassé …

On essaye avec du fil et du café ???

Voici une recette bidouillée en croisant ce que les unes et les autres me disent, ce que je lis par-ci par là. Hypothétiquement, ça devrait fonctionner …

  • donc du fil (j’essaye avec du coton)
  • du café ( tant qu’à faire, une tasse pour la route  !!)
  • une casserole
  • on fait porter à ébullition notre fil dans ce précieux or noir (aussi longtemps qu’on le souhaite pour obtenir une couleur foncée)
  • on essore dans un linge (vous savez faire des makis ? c’est pareil 🙂 … pour le coup, ce linge partira à la machine)
  • on laisse sécher à plat ( ou en suspension )
  • on trempe à nouveau dans de l’eau tiède mélangée avec un peu de vinaigre blanc et du  gros sel – attention ça devrait dégorger un peu. Prévoir une phase d’ébullition plus longue dans du café plus corsé…  ça devrait donner un ton plus clair au final (c’est comme pour les boîtes de teintures à cheveux XD)
  • peut-être qu’il faudrait à nouveau laisser sécher…
  • puis on relave avec de l’eau et un peu de savon : ça devrait être stable !
  • plus qu’à laisser sécher encore une fois avant de l’utiliser 🙂

 

Je posterais des photos de mes résultats … et vous êtes invitées à en faire de même si le coeur vous en dit ! Pensez à me laisser votre petit nom et le lien vers votre article si vous souhaitez partager vos résultats d’expérimentation. Et si vous n’avez pas de blog, ce n’est pas grave, vos photos sont bienvenues, accompagnées de vos observations, des résultats de vos tentatives , de vos remarques … de vos conseils ! Je les mettrais ci-dessous avec plaisir (envoyez-moi un mail )

 

En attendant, voici  mes derniers trésors (8€/100g –  j’ai bien 200g et à vue de nez, de quoi faire un chèche ? )

Sallybrindefille_crochet_Teintures végétales.JPG

Les 2 grosses pelotes ci-dessus ont été teintes à partir de  feuilles de figuier (couleur moutarde) et de baies de bourdaine (couleur châtaigne) !!!! Les 2 petites, à partir de feuillages. Personnellement, je n’imaginais même pas que ça se faisait !!! Peut-être est-ce aussi votre cas ? C’est lors de cette fameuse virée aux journées de la laine de Monbrun-Bocage fin 2015 que j’ai découvert les rendus de ces couleurs et pleins d’autres nuances, … obtenues notamment à partir de pelures d’oignons !!!

Voici les pelotes de notre fée des couleurs, Claire Repoussez  (05 62 67 59 42) de l’Association Amylaine. Elle organise aussi des stages.

 

En plus d’être magnifiques, je trouve qu’elles sentent super bon !!! Paraît-il que l’odeur ne se dissiperait pas aussi vite après lavage  !!! YUKULELE !!! Bon, je sais pas trop pour celles à bases de pelures d’oignon ce qu’il en est XD … je n’en ai pas pris !

 

… Quelques idées de teintures végétales que j’aimerai tester : le vin (hic!), les baies (celles qui tâchent bien ;)), la betterave, la racine de curcuma, le safran, le matté, la menthe, des écorces… et des pelures de carottes anciennes (carottes noires entre autres)  !

Allez, au labo !!!

 

Très belle année à tous, qu’elle vous soit pleine de sérénité et de réussite dans tous vos projets !! 🙂